::: Histoire de l'aéronautique en URSS/Russie :::

Un événement à venir, une exposition coup de coeur ?

Modérateurs: Diver, potiquet

::: Histoire de l'aéronautique en URSS/Russie :::

Messagede Bill » Ven Sep 29, 2006 5:07 pm

Puisque j'en ai parlé ailleurs, l'idée me vient d'en faire un sujet. Est-ce quelqu'un aurait des anecdotes ou quelques informations intéressantes à communiquer sur l'activité du groupe de chasse "Normandie-Niemen" en URSS pendant la seconde guerre mondiale ? Je suppose que son histoire est déjà largement connue par tous (quoique). Peut-être y-a-t'il ici quelques amateurs d'histoire de l'aéronautique militaire ?
Quelqu'un avait-il vu l'expo au musée d'histoire à Moscou en 2003 (un Yak-3 du NN y avait ete "gruté") ?
De façon plus générale, on pourrait peut-être ici embrayer sur tout ce qui touche à l'histoire de l'aéronautique en URSS/Russie pour les aficionados (comme moi) ?

Et puisqu'on est jamais mieux servi que par soi-même, avant de s'envoyer en l'air je commence par l'histoire d'un vieil immeuble moscovite...

Image

Yak-3 du Normandie-Niemen (1944/1945) http://gaubs.free.fr/
Рыбак рыбака видит издалека.
Avatar de l’utilisateur
Bill
Modérateur
 
Messages: 1486
Inscription: Lun Oct 10, 2005 8:31 pm
Localisation: France/Russie

Messagede serpentin » Sam Sep 30, 2006 9:50 pm

j'en ai entendu parler l'autre jour, excellent idée, on attend de très bonnes infos illustrées et tout et tout ;-)
Avatar de l’utilisateur
serpentin
 
Messages: 431
Inscription: Dim Avr 02, 2006 1:18 am
Localisation: Lyon-Moscou

Messagede BERN60 » Dim Oct 01, 2006 12:43 am

Je rappelle aux amateurs l'existence de l'intéressant Mémorial Normandie-Niémen des Andelys :
http://normandieniemen.free.fr/Musee_No ... mmaire.htm
Avatar de l’utilisateur
BERN60
 
Messages: 33
Inscription: Mer Mai 11, 2005 1:21 am
Localisation: Chez Alphonse Allais

Messagede Léo » Dim Oct 01, 2006 3:53 am

pour commencer, puisque tu es passionné de l'aéronautique russe, il y a donc Monino, on en a parlé sur un autre fil

puis, tous les ans le 14 juillet, tu peux encore rencontrer qqs anciens de N-N, à la garden party de Yakimanka !
d'ailleurs l'Attaché de l'Air de l'ambassade de France, très sympathique, s'occupe notamment de la collaboration dans ce domaine (commémoration, etc.)
ET CONSILIO ET ROBORE

Le monde est dangereux à vivre, non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire (Albert Einstein)

Nemo vir est qui mundum non reddat meliorem
Avatar de l’utilisateur
Léo
 
Messages: 4410
Inscription: Mar Juil 25, 2006 6:17 pm
Localisation: Bruxelles, Moscou, Paris, planète TERRE

Re: Histoire de l'aéronautique en URSS/Russie

Messagede Sever » Lun Oct 02, 2006 3:39 pm

Bill a écrit:Je suppose que son histoire est déjà largement connue par tous (quoique).


Il y a quand même certaines choses mal connues dans l'histoire de ce régiment
http://severr.livejournal.com/25391.html
http://severr.livejournal.com/41888.html
http://severr.livejournal.com/26871.html
Avatar de l’utilisateur
Sever
 
Messages: 4
Inscription: Ven Nov 04, 2005 12:45 pm

Messagede Diver » Lun Oct 02, 2006 3:50 pm

Il y avait d'ailleurs un assez bon film soviétique qui racontait cette histoire. Il passait régulièrement à la télévision autour du 9 mai... Je ne sais pas si c'est encore le cas et je n'arrive pas à me souvenir du titre.
Avatar de l’utilisateur
Diver
Modérateur
 
Messages: 1187
Inscription: Mar Juil 12, 2005 5:47 pm
Localisation: Moscou

Messagede Sever » Lun Oct 02, 2006 3:56 pm

Diver a écrit:Il y avait d'ailleurs un assez bon film soviétique qui racontait cette histoire. Il passait régulièrement à la télévision autour du 9 mai... Je ne sais pas si c'est encore le cas et je n'arrive pas à me souvenir du titre.


c'est un film francais
http://www.cinemotions.com/modules/Arti ... ville.html
http://www.cbo-boxoffice.com/v3/page000 ... 3&fid=4267
Image
Avatar de l’utilisateur
Sever
 
Messages: 4
Inscription: Ven Nov 04, 2005 12:45 pm

Messagede Diver » Lun Oct 02, 2006 4:01 pm

Merci de l'info! En fait, ça a l'air d'être une co-production et même une co-réalisation puisqu'outre Dreville, DAMIR VYATICH-BEREZHNYKH est donné comme réalisateur.
Avatar de l’utilisateur
Diver
Modérateur
 
Messages: 1187
Inscription: Mar Juil 12, 2005 5:47 pm
Localisation: Moscou

Messagede Sever » Lun Oct 02, 2006 4:07 pm

Diver a écrit:Merci de l'info! En fait, ça a l'air d'être une co-production et même une co-réalisation puisqu'outre Dreville, DAMIR VYATICH-BEREZHNYKH est donné comme réalisateur.


oui.
Mosfilm a participé au tournage qui a été fait en Russie
Dernière édition par Sever le Mar Oct 03, 2006 11:42 am, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Sever
 
Messages: 4
Inscription: Ven Nov 04, 2005 12:45 pm

Messagede Bill » Lun Oct 02, 2006 4:46 pm

Image

Image

Ce fait véridique est relaté dans le film mentionné plus haut (http://fr.wikipedia.org/wiki/Normandie-Niémen_(film)). Le capitaine Maurice de Seynes, pilote au Normandie-Niemen, emporte avec lui dans son Yak (dans le compartiment à bagages !) son mécanicien, le sergent Vladimir Belozoubov (pour aller plus vite en changeant de terrain, les pilotes avaient pris l'habitude d'emmener avec eux leurs mécanos). Dans le film, le pilote est le Lt Boissy (personnage fictif joué par Jean Houbé). Mais cette fois de Seynes a eu un problème moteur. Ayant décollé de l'aérodrome Doubrovka, son avion réapparait quelques minutes plus tard au-dessus du terrain en décrivant d'étranges évolutions. Completement aveuglé par une fuite d'huile, le visage brûlé, le pilote n'a qu'une seule alternative : sauter. Mais il refuse de quitter son compagnon car c'était la mort certaine pour le mécano ("son ange-gardien") prisonnier de la carlingue et sans parachute. Il a tenté coûte que coûte d'atterrir... A la 73e minute du film, le Yak s'écrase... Ils ont péri tous les deux deux sous les yeux de tous les assistants de l'aérodrome. Les deux hommes sont enterrés côte-à-côte au cimetière de Vvedenskoie à Moscou. La base aérienne 115 d'Orange porte le nom "Capitaine de Seynes".
Рыбак рыбака видит издалека.
Avatar de l’utilisateur
Bill
Modérateur
 
Messages: 1486
Inscription: Lun Oct 10, 2005 8:31 pm
Localisation: France/Russie

Messagede emmanuel » Mar Oct 03, 2006 1:31 am

Sniff...Je vais pleurer... :D
emmanuel
 

Messagede BERN60 » Mer Oct 04, 2006 2:20 am

Petite bibliographie succincte :
(Je n'ai lu que le ivre de Roger Sauvage, très bien fait)

Réf. : 200506624 en vente chez : Librairie Lire et Chiner
Colmar, France - 03 89 24 16 78.
[AVIATION] - GEOFFRE (François de)
Normandie niemen.
Paris, André Bonne, 1952; in-8, 285 pp, broché, couverture illustr (un manque sur le bas du dos)sinon livre en bon état. Souvenirs d'un pilote. - Prix : 12,00 EUR
Souvenirs d'un pilote.



Réf. : 200610411 en vente chez : Librairie Lire et Chiner
Colmar, France - 03 89 24 16 78.
[AVIATION] - COURRIERE (Yves)
Normandie Niémen un temps pour la guerre.
Paris, Presses de la Cité, 1980; in-8, 408 pp, broché, couverture illustr. - Prix : 12,00 EUR
.



Réf. : 200602333 en vente chez : Librairie Lire et Chiner
Colmar, France - 03 89 24 16 78.
[AVIATION] - SAUVAGE (Roger)
Un du normandie-niemen.
, Albin Michel, 1959; in-8, 283 pp, broché, couverture illustr. - Prix : 30,49 EUR
Avatar de l’utilisateur
BERN60
 
Messages: 33
Inscription: Mer Mai 11, 2005 1:21 am
Localisation: Chez Alphonse Allais

Messagede Bill » Mer Oct 04, 2006 10:29 am

Quelques infos sur l'un des deux grands pilotes russes que j'ai croisés (je veux parler de leurs monuments) à Nijni-Novgorod...

Image Image

Le fameux pilote Piotr Nikolaïévitch Nestérov (1887-1914)

Au milieu du square séparant l'hôtel « Oktiabrskaïa » de la rue Nestérov, faisant face au quai supérieur de la Volga, se dresse depuis 1987 le monument réalisé par les sculpteurs I.M. et A.I. Roukavichnikov (architecte I. Voskressienski, dessinateur A. Bouzéliev) en l'honneur du lieutenant Piotr Nikolaïévitch Nestérov, as de la jeune aviation de guerre impériale russe durant la première guerre mondiale et premier pilote à avoir inventé les acrobaties aériennes (памятник русскому военному летчику П.И. Нестерову).

Né à Nijni-Novgorod le 27 février 1887, officier du Corps des cadets (bâtiment dans le kremlin où travaillait son père comme instructeur) en 1904, Nestérov intégra par la suite l'école d'artillerie de Mikhaïlovskoïé d'où il fut promu avec le grade de sous-lieutenant avant de servir dans la 9e brigade de l'est-sibérien à Vladivostok où il perfectionna la correction de tir depuis les aérostats.

Revenu dans sa ville natale, passionné d'aviation (il volait déjà sur un planeur de sa conception en 1910), Nestérov passa avec succès ses examens de pilote militaire en 1912, à l'âge de 25 ans, et, un an plus tard, le jeune officier sortait lieutenant de l'Ecole de l'Aérostation. Enrôlé comme commandant dans le détachement de l'air de Kiev pendant le premier conflit mondial, en 1913, il fut par la suite dirigé vers Varsovie pour se familiariser avec les nouveaux Nieuport français acquis par la jeune armée de l'air impériale. Revenu à Kiev, il testa une version modifiée du Nieuport IV à fuselage raccourci et sans empennage vertical (sa grande idée) et participa à l'élaboration d'un nouveau moteur à 7 cylindres et refroidissement à air. Il mit également en pratique, en vol, l'étude théorique sur les virages très relevés (travail sur les gouvernes de profondeur et de direction des aéronefs). Elaborant le combat aérien et l'action conjointe avec les troupes au sol (premiers bombardements avec des obus d'artillerie modifiés), Nestérov inaugurait les vols de nuit et les vols longue distance en escadrille (par exemple Kiev-Odessa en 3 heures 10 minutes et Kiev-Gatchina en 9 heures 35 minutes en 1914).

Image Image

Le Nieuport IV avec lequel Nestérov effectua le premier looping en 1913, acrobatie aérienne qui porte son nom (figure schématisée ci-dessus)

Le 27 août 1913, pour montrer qu'un avion peut être porté dans l'air quelle que soit sa position, il effectua au-dessus de Kiev la première acrobatie aérienne dans le plan vertical, en l'occurrence une boucle en forme de « S » sur un Nieuport IV.G propulsé par un moteur Gnome de 70 cv : coupant le moteur à une altitude de 800/1 000 mètres, effectuant un piqué, enclenchant à nouveau le moteur vers 600 mètres, redressant l'avion et effectuant une courbe dans le plan vertical, repartant en piqué au sommet de la boucle, coupant le moteur, descendant en spirale vers le sol... et se posant comme une fleur ! Le célèbre looping («мертвая петля») sera répété quelques jours plus tard par le pilote français Adolphe Pégoud, un autre précurseur de la voltige aérienne, devant la foule parisienne. Le courageux pilote russe (quelques temps mis aux arrêts pour avoir pris de grands risques sur un aéronef militaire, ce dont profita l'aura de Pégoud) reçu ultérieurement à ce titre la médaille d'or de la ville de Kiev.

Image Image Image

Illustration du combat aérien entre Nestérov et von Rosenthal qui coûta la vie aux deux pilotes
La tombe de Piotr Nikolaïévitch Nestérov dans le cimetière Loukianovski de Kiev (photo © Guennadi Sviridovski)

Le 8 septembre 1914, le casse-cou Piotr Nestérov se mit en chasse de l'as autrichien, le baron Friedrich von Rosenthal, qui renseignait l'ennemi sur les mouvements des troupes russes au sol : le rapide monoplan Morane-Saulnier type G de Nestérov coupa la route du biplan Albatros de reconnaissance de Malina/Rosenthal et percuta son empennage dans une attaque suicide (manœuvre baptisée Taran – ou l'Eperon – technique qui sera réutilisée plus tard avec succès par des pilotes soviétiques). Les deux avions chutèrent, entraînant la mort des deux pilotes. Crédité de la première victoire en combat aérien (chèrement payée), Piotr Nikolaïévitch Nestérov est enterré à Kiev au cimetière Loukianovski. Il recevra la croix de Saint-Georges de 4e classe (la distinction honorifique la plus élevée pour les militaires de l'empire russe) à titre posthume.

La Fédération Aéronautique Internationale (FAI) a créé en 1962 le trophée Nestérov pour récompenser le pilote vainqueur du championnat du monde d'acrobatie aérienne.
Рыбак рыбака видит издалека.
Avatar de l’utilisateur
Bill
Modérateur
 
Messages: 1486
Inscription: Lun Oct 10, 2005 8:31 pm
Localisation: France/Russie

Messagede Bill » Mer Oct 04, 2006 1:45 pm

Au sujet du deuxième pilote croisé à Nijni-Novgorod...

Image Image

Dévoilé en 1940, deux ans seulement après sa mort, au centre de la terrasse qui domine la Volga, à l'angle du kremlin et au début de la berge supérieure (Otkos), ce monument de 9 mètres de haut (памятник В.П. Чкалову) réalisé par le sculpteur I.A. Mendélévitch et les architectes I.G. Taranov et V.S. Andréïév représente le légendaire pilote Valéry Pavlovitch Tchkalov (Валерий Павлович Чкалов, Герой Советского Союза, лётчик-испытатель), pilote d'essai émérite et héros de l'Union soviétique (1904-1938). Sous la statue, une planisphère gravée sur le piédestal en marbre représente les itinéraires des vols qui ont rendu le personnage célèbre.

Natif de la région de Nijni-Novgorod (plus précisément du village de Vassiliovo, depuis rebaptisé du nom du héros), Tchkalov, après avoir suivi diverses formations de pilotage et intégré plusieurs instituts de recherche en aéronautique, a participé à la mise au point et testé les meilleurs avions de chasse et bombardiers soviétiques des années 1930 (pour son travail, il reçut une première fois l'ordre de Lénine en 1935). Excellent pilote de voltige, il réalisa en outre plusieurs exploits en réussissant pour le première fois des vols très longues distances en équipage, avec G. Baïdoukov et A. Béliakov (Moscou-Pétropavlovk au Kamtchatka, soit 9 375 km en 56 heures à bord d'un Tupolev ANT-25 (RD) du 20 au 22 juillet 1936, puis Moscou-Vancouver au Canada en passant par le Pôle Nord, soit 8 811 km en 63 heures du 18 au 20 juin 1937 sur le même avion mais dans des conditions météo épouvantables, établissant ainsi un nouveau record du vol longue distance sans escale – ses compatriotes M. Gromov, S. Ioumachev et S. Daniline renouvelant l'exploit en atteignant la Californie quelques semaines plus tard, avec le même avion, soit 10 140 km).

Image Image

Le Tupolev ANT-25 (RD) « Route de Staline » (archives Tupolev) + Les itinéraires records du Tupolev Ant-25 en 1936-1938

Décoré à plusieurs reprises, Tchkalov deviendra député de la région de Gorki au Soviet Suprême de l'URSS en décembre 1937. Valéry Tchkalov est décédé accidentellement le 15 décembre 1938 lors d'un vol d'essai sur le nouveau chasseur Polikarpov I-180 (accident très controversé). Ses cendres ont été placées dans le mur du Kremlin à Moscou. Outre ce monument, une rue et une station de métro de Nijni-Novgorod portent le nom du fameux aviateur (idem à Moscou). A noter que la ville d'Orenbourg (dans le sud de l'Oural) s'est appelée Tchkalov de 1938 à 1957.

Image

Valéry Tchkalov en 1937 ; face à Joseph Staline sur un aérodrome de la région de Moscou

Tchkalov était l'archétype du héros soviétique (le pendant de Charles Lindbergh en quelque sorte), né dans une famille modeste, travailleur, courageux, sérieux, déterminé, professionnel, jamais individualiste, un superman aux multiples décorations et fier de les montrer, mort jeune dans un accident (comme tous les héros)... Deux décennies plus tard, sa mémoire sera en partie éclipsée par un autre héros des airs, un certain Iouri Gagarine...

Image Image

« Les 3 mousquetaires » en 1936, les pilotes Valéry Tchkalov, Georges Baïdoukov et Alexandre Béliakov posent devant le Tupolev ANT-25 spécialement conçu pour les vols très longue distance. Noter l'inscription sur la carlingue de l'avion : « la route de Staline »... (photo prise sur l'île de Oudd – aujourd'hui île Tchkalov – dans la mer d'Okhotsk [un obélisque se trouve maintenant à cet endroit])

Valéry Tchkalov, pilote d'essai émérite et héros de l'Union soviétique (1904-1938), le « Charles Lindbergh russe »...
Рыбак рыбака видит издалека.
Avatar de l’utilisateur
Bill
Modérateur
 
Messages: 1486
Inscription: Lun Oct 10, 2005 8:31 pm
Localisation: France/Russie

Messagede emmanuel » Jeu Oct 05, 2006 1:02 am

Je crois que ce lien va te plaire Bill:

http://www.cours-de-russe.com/cyrillique/lexique.php5
emmanuel
 

Suivante

Retourner vers Arts et culture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité