Bannière
Peuples et population PDF Imprimer Envoyer

La Fédération de Russie compte 144,6 millions d’habitants soit 8,5 habitants/km².
Cette population est diverse. Elle associe 134 nationalités

Ethnicité


La Russie est un pays pluri-ethnique.

Les principaux groupes ethniques sont les Russes (81,5%), les Tatars (3,8%), les Ukrainiens (3%), les Chuvash (1,2%), les Bashkir (0,9%), les Biélorusses (0,8%) et les Moldaves (0,7%). Plus de 80% des habitants déclarent le russe – langue officielle du pays – comme étant leur langue maternelle. D’autres langues sont utilisées dans les régions peuplées de minorités ethniques. La Russie présente également une grande diversité religieuse, les principales religions représentées étant le christianisme orthodoxe et l’islam.



Évolution démographique


La Russie vit une véritable chute démographique. Les taux de fécondité se sont effondrés au cours des années 90. Chaque année, depuis la fin de l’URSS, le nombre des décès surpasse celui des naissances. Le solde migratoire positif issu du mouvement de reflux des populations russophones installées sous l’ère communiste dans les autres républiques ne parvient pas à endiguer ce phénomène.

Au sein même de la Russie, les mouvements migratoires sont particulièrement nombreux et s’effectuent dans leur immense majorité des campagnes vers les villes avec une préférence pour les grandes métropoles de Moscou et de Saint-Pétersbourg. Avec la déliquescence de l’économie et du système politique des années 90, beaucoup ont fait le choix de revenir en Russie occidentale, au climat plus clément et présentant des perspectives économiques plus alléchantes. De ce fait, force est de constater que de grandes inégalités régionales se creusent.

 

Administration et villes principales


Du point de vue administratif, la Fédération de Russie est divisée en 21 républiques, 6 krays (territoires fédéraux), 2 villes fédérales, 49 régions, 1 région autonome et 10 zones autonomes. ( = voir encart les sujets de la Russie sur votre droite)

 

Moscou
La capitale. Centre politique, économique, administratif, culturel et religieux, c’est aussi le centre du réseau de communication du pays avec ses quatre aéroports et ses neuf gares.
Toutefois, Moscou est avant tout une ville industrielle. Elle fournissait 1/6ème du volume de la production avant 1991. Depuis, son poids économique n’a cessé de grandir. Le secteur industriel est extrêmement diversifié avec notamment la construction métallique, la métallurgie de transformation, l’agro-alimentaire, l’imprimerie, les hautes technologies et la recherche. De plus, c’est le centre des secteurs tertiaires et financiers de la Russie. Le Gouvernement et toutes les administrations y ont leur siège.
Du fait de son intense activité industrielle et de la densité du trafic automobile, la ville souffre de nombreux problèmes liés à la pollution atmosphérique. Au cours des années 90, un courant migratoire de grande envergure est venu marquer la démographie de la ville. De nombreux Russes ayant fuit les campagnes ou/et les Républiques nouvellement indépendantes, sont venus chercher dans la capitale un travail pour survivre. Le tissu économique de la cité n’étant pas en mesure d’absorber leurs demandes, le nombre de marginaux et de laissés-pour-compte a augmenté, et dans son sillage la violence urbaine.


Saint-Pétersbourg
Située à l’embouchure de la Néva, cette ville compte 4,7 millions d’habitants. Fondée en 1703 par Pierre Le Grand qui en fit la capitale de la Russie, elle le restera jusqu’en 1918. Ville au patrimoine historique et architectural très riche, surnommée la "Venise du Nord" en raison des nombreux canaux qui la parcourent c’est un centre intellectuel et universitaire. C’est également un port important, ainsi qu’un carrefour ferroviaire qui compte de nombreuses industries (constructions navales, machines outils, industries textiles et chimiques...)


Novossibirsk
Chef-lieu de l’oblast éponyme, située sur l’Ob, elle est la principale ville de Sibérie avec une population de 1,39 million d’habitants. C’est un centre industriel chargé de la fabrication des machines outils notamment utilisées pour l’extraction de minerais. Cette ville est reliée au reste de la Fédération par le réseau ferroviaire (Trans-sibérien).

Nijni-Novgorod
1,34 million d’habitants sont recensés dans cette ville au confluent de l’Oka et de la Volga. L’activité portuaire est sa principale fonction . C’est aussi un carrefour ferroviaire et un centre industriel important (construction d’automobiles et d’aéronefs, textiles et matériel électrique). Ce fut l’une des principales villes du nord de l’Europe au Moyen âge. Aujourd’hui elle s’efforce d’attirer les investisseurs étrangers pour compenser la crise de son appareil industriel.


Ekaterinbourg
Avec 1,3 million d’habitants, cette ville située sur le versant est des monts Oural est un centre industriel (sidérurgie, industries mécanique, chimique, agro-alimentaire). C’est aussi une gare traversée par le Trans-sibérien. Nicolas II et sa famille y furent assassinés par les bolcheviks en 1918.

 

© Maison des Français de l'étranger

Mise à jour le Mercredi, 25 Mars 2009 17:57
 
dll download

Les sujets de la Russie

Territoires ethniques et Entités administratives en détails : cliquez-ici

 

 

Peuples et Langues de Russie

En savoir plus en consultant le site de l'Université Laval (Québec) : cliquez-ici

 

 

Principales villes



  13 000 000 hab.
Moscou
  4 750 000 hab.
St-Petersbourg
  1 400 000 hab.
Novossibirsk
  1 360 000 hab.
Nizhniy-Novgorod
  1 270 000 hab.
Iekaterinbourg
  1 160 000 hab.
Samara
  1 160 000 hab.
Omsk
  1 086 000 hab.
Kazan
  1 085 000 hab.
Oufa
  1 084 000 hab.
Tcheliabinsk
  1 020 000 hab.
Perm
  1 000 000 hab.
Volgograd